AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Irish cob
Ven 28 Déc - 22:44 par kiki

» Question...
Mar 13 Mar - 22:41 par El Tharas Oriental

» Les points de pression à Cheval
Mar 28 Fév - 20:21 par kiki

» Des cavaliers musiciens dans le coin ?
Mer 22 Fév - 23:26 par Le Specialiste

» Question forum
Lun 20 Fév - 19:39 par El Tharas Oriental

» Coup de Gueule
Sam 18 Fév - 23:59 par El Tharas Oriental

» Bonne Fete
Sam 18 Fév - 10:47 par El Tharas Oriental

» Sujet complètement en dehor du thème du forum !!!!
Ven 17 Fév - 15:44 par marylou010387

» El Tharas Oriental
Mer 15 Fév - 20:34 par El Tharas Oriental

Ceux qui commencent le plus de sujets
kiki
 
El Tharas Oriental
 
Vuorinen
 
marylou010387
 
b.blues
 
zeltyrax
 
Le Specialiste
 
Quibus
 
cindy
 
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 Capter son attention

Aller en bas 
AuteurMessage
kiki
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 35
Localisation : Haute Saône 70
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Capter son attention   Lun 6 Fév - 0:05

Capter l'attention du cheval

Vous pouvez être le meilleur proffesseur du monde et avoir le meilleur élève du monde, si vous ne communiquez pas ensemble, vous n'arrivez à aucun résultat. C'est pourquoi dans votre relation avec votre cheval, vous devez chercher à tout prix le dialogue. Et donc en premier lieu son attention. Comment voir qu'il vous écoute ? Regardez ses oreilles !


Objectifs


Nous sommes peu nombreux à être connectés en permanence avec les oreilles de notre cheval. C'est pourquoi au cours de ce premier exercice, vous allez devoir oublier vos réflexes habituels ! Le meilleur indicateur d'un cheval attentif est simple : il doit avoir au moins une oreille tournée dans votre direction.


Pourquoi c'est important


Avant de demander des choses à votre cheval, il doit vous écouter, sinon vous demanderez du vent !

D'autre part, grâce à cet exercice, vous vous placerez en guide (cette position sera d'ailleurs fortement renforcée par le deuxième exercice, le join up). Le cheval attentif se reposera alors sur vous ce qui l'apaisera. En effet, au moindre bruit suspect, il obcervera votre réaction (comme il le fait avec le cheval dominant dans un troupeau) : si son guide (homme ou cheval) ne réagit pas, il reste calme. Si au contraire le référant fuit, l'équidé fuira immédiatement. En devenant le guide de votre cheval, vous lui ôtez une grade part de stress et ses peurs vont s'effacer car il vous fera confiance et suivera vos réactions.

De plus, si le cheval et attentif, il saura toujours où vous êtes, il n'aura alors pas peur de vous, ne vous marchera pas dessus ou ne bottera pas. C'est donc aussi une question de sécurité et de respect !


Le matériel




  • Aucun si vous pouvez travailler en liberté dans un rond de longe. Attention, il doit être au moin aussi haut que le garrot de votre cheval pour que celui-ci ne puisse pas sauter par dessus ! Plus le diamètre est important, plus vous devrez dépenser de lénergie pour le mettre en avant.

  • Un licol et une longue longe si vous êtes obligée de travailler en carrière. Pour une question de sécurité, la carrière doit être fermée, pour éviter que le cheval ne s'échappe.


L'attitude à adopter


Chacun à une morphologie différente, sa propre manière de se déplacer, des attitudes personnelles. C'est pourquoi il est inutile de donner des conseils comme : avancer le pied gauche, reculer la hanche droite... le point déterminant dans l'éthologie et pour votre réussite est le degré de votre volonté. Vous devez être sur de vous, déterminé, confiant, énergique. Si vous voulez être son guide, cela est impératif. Vous même , en voyage par exemple, seriez-vous prêt à suivre un guide qui n'est pas sûr de lui ? Non, vous ne vous sentiriez pas en sécurité. Pour le cheval, c'est la même chose. Il ressent votre foce de caractère, vous devez lui montrer votre détermination. Pour cela, à chacun de trouver son moyen d'expréssion, sachant qu'il faut être doux mais savoir être ferme.

Je vous propose de choisir deux stimuli que vous garderez ensuite tout le temps. Pour ma part, j'utilise le kiss (bruit d'un bisou) pour engendrer le mouvement et une sorte de claquement de langue pour le rappel à l'ordre, pour redemander l'attention du cheval.

N'oubliez pas que pour ce premier exercice le seul indicateur qui nous intéresse, ce sont les oreilles. Oubliez tout le reste et ne regardez que les oreilles de votre cheval : vous allez apprendre à dialoguer avec lui à travers elles.


Les étapes


Avant de lui demander son attention, vous devez mettre votre cheval en mouvement. Souvenez-vous : celui qui crée le mouvement renforce sa suprématie et génère le respect. Pour cela, utilisez les stimulus choisi (le kiss). Si la réponse n'est pas satisfaisante, montez en intensité. Vous pouvez aussi faire de grands gestes, avancer vers le cheval de façon déterminée... Il faut savoir être ferme mais l'important est de ne pas griller les étapes et une fois la réponse obtenue arrêtez immédiatement la pression.

Votre cheval est en mouvement (pas énergique, trot ou galop) : demandez maintenant son attention. Au départ, le cheval ne va sans doute donner qu'une fraction de seconde son oreille? Félicitez-le : en arrêtant le stimulus et s'il est proche, en le caressant.

Les premières séances, ne lui demandez pas trop. S'il vous donne son attention quelques fractions de seconde ou quelques secondes c'est amplement suffisant. Si vous estimez qu'il n'a pas assez donné, redemandez mais une fois l'execice bien accompli, laissez-le là-dessus. Les premières fois, cela peut durer seulement quelques minutes.

Au fur et à mesure demandez plus. Vous devriez au fil des séances avoir un cheval de plus en plus attentif, sur des périodes de plus en plus longue.


Vérification


Vous devez régulièrement contrôler son attention. Pour cela, quand votre cheval est immobile, déplacez-vous autour de lui. Il doit aussi vous donner ses oreilles si vous êtes sur le côté ou derrière. Quelle que soit votre position par rapport à lui, il doit être capable d'être attentif à vous. Cela ne veut pas dire forcément qu'il vous regarde ou qu'il tourne la tête, mais encore une fois qu'il a au moins une orilles qui se place dans votre direction.


Fin de séance


Rappelez-vous : le cheval a de la mémoire. Pour qu'il garde un bon souvenir de votre séance et qu'il ait envie de revenir le lendemain, il est impératif que vous terminiez le travail par un moment de décompression. Vous devz lui retirer toute préssion, c'est-à-dire arrêter toutes stimulations, qu'elles soit psycologiques ou physiques. Restez avec lui, décontractez-vous , retez immobile, ne lui demandez rien. Il va décompresser. Cette phase doit durer au moins 10 minutes. Si vous êtes du genre prssé, n'oubliez pas d'intégrer ce retour au calme dans votre emploi du temps. Vous n'avez pas plus de 20 minutes pour la séance ? Travailler 10 minutes et restez avec lui 10 autres minutes.

Il faut toujours ramener un cheval à l'écurie plus calme qui ne l'était en sortant.
Revenir en haut Aller en bas
http://chevauxpassion.1fr1.net
 
Capter son attention
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ames sensibles attention
» attention passage d'escargot !!!
» Attention [tiques]
» Attention, le petit oiseau va sortir !
» Attention Israel est là !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dossier :: Travail du cheval :: Eduquez votre cheval avec l'approche éthologique-
Sauter vers: